Alternatifs du Gard
Solidarité - Écologie - Féminisme - Autogestion

Accueil > citoyenneté > Elections Européennes 2009 > Du pain sur la planche

Communiqué des Alternatifs au soir des élections européennes

Du pain sur la planche

dimanche 7 juin 2009, par gilles

Un taux d’abstention élevé dans tous les pays européens en dit long sur la défiance à l’encontre de l’Europe libérale, mais, plus profondément sur la
crise de la politique. Les timides propositions des partis sociaux-démocrates européens n’ont pas convaincu, le PS français subit un grave revers. Dans beaucoup de pays, des droites nationalistes ou xénophobes marquent des points.

En France, les listes avec lesquelles les Alternatifs avaient constaté des convergences politiques importantes obtiennent un score appréciable puisque le total des suffrages du Front de Gauche et du NPA se situe aux environs de 11%, mais sans que la critique large du système capitaliste et les mobilisations sociales de la dernière période aient abouti à une forte poussée de la "gauche de gauche".

Par ailleurs, de vraies divergences politiques traversent cet espace de la
gauche de gauche, notamment autour de questions comme celles de l’indépendance à l’égard du PS et de la construction d’un bloc social majoritaire.

Le simple appel à l’unité ne peut permettre de dépasser ces contradictions : elles doivent être mises en débat, la construction de cadres unitaires sur le terrain social est indispensable, d’autant plus que le cycle des "journées d’action" du premier semestre trouve ses limites.

Les interrogations qui traversent la société sur l’avenir de la Planète, comme sur les modes de production et de consommation, se traduisent par des scores élevés des listes Europe Ecologie et, à la marge, des autres listes écolos.

A l’évidence, le métissage entre exigences sociales et écologiques radicales ne s’est pas profondément concrétisé sur le terrain électoral.

La construction de l’unité contre les régressions sociales, les plans de licenciements, est une priorité des mois à venir, les débats stratégiques qui traversent la gauche antilibérale doivent être abordés de front, la convergence, le métissage, des exigences sociales et écologiques reste à construire : les Alternatifs, la gauche autogestionaire, s’engagent sur ces trois terrains.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Realisation Gilles Quiniou formation assistance informatique
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL